Rémi de Laquintane

Co-fondateur de Melinda Gloss

Rhabillé pour la vie

Par Maxime Verner

«Nous resterons indépendants pour être cohérents !»

Rémi de Laquintane et Mathieu de Ménonville se sont associés pour créer l’une des marques françaises les plus intéressantes. Deux associés, oui, mais deux amis d’enfance, d’abord. Leurs grands-parents étaient amis et les trimballaient dans le Sud-Ouest. Ils se suivent en Sorbonne et développent leur fibre entrepreneuriale, tandis que Rémi part à Princeton, faire un doctorat en sociologie des religions sur « Nietzsche et le christianisme », et Mathieu à la NYU School. Ils se retrouvent par hasard à Shanghai. Ils ont alors envie de créer une vraie marque, avec son lifestyle et sa stratégie. Leurs goûts partagés entre des marques « très mainstream » et d’autres très haut de gamme détonnent, et ils arrêtent leurs études pour se lancer dans cette folle aventure.

Trouver l'idée et l'amour

En rentrant à Paris en 2008, ils partent à la rencontre des meilleurs fabricants. Une marque, c’est aussi un nom, et le brainstorming a tourné court. Ils cherchaient un nom féminin pour créer un décalage et jouer avec cette distance dans un univers masculin. Il y a six ans, ils croisent une Parisienne branchée qui mettait quelque chose sur ses lèvres. Son surnom : « Melinda Gloss ». Banco ! Depuis, Rémi a même eu le bon goût de l’épouser...

Melinda Gloss fashion paris

Flashback

  • 2008

    Rencontre sa femme
  • 2009

    Première collection
  • 6 mars 2011

    Semi-marathon de Paris après une opération du genou
  • 20 janvier 2013

    1er défilé à la Fashion Week
  • 22 mai 2013

    Naissance de son fils

Rester indépendants avant tout

Première collection en 2009. Ils reçoivent dans leur apartment store avant d’ouvrir, en septembre 2010, leur première boutique, rue de Saintonge. En vendant sur leur site Internet et dans des corners de grands magasins, Melinda Gloss devient rapidement une marque « hype ». Sensibles aux belles matières, Mathieu et Rémi veulent des vêtements bien fabriqués, en France ou à Venise.

La proximité, la simplicité et l’honnêteté de leurs rapports vont devenir la marque de fabrique de Melinda Gloss. « C’est notre indépendance qui nous permet de rester proches de notre public. Si nous avions un fonds d’investissement au capital, nous perdrions le contrôle, et donc les valeurs, de la marque. Nous resterons indépendants pour être cohérents ! », précise Rémi.

 
«Paris représente une solidité dans le style»
Melinda Gloss fashion paris

Vive Paris

Présente à la Fashion Week depuis janvier 2013, Melinda Gloss se revendique comme une marque parisienne. Pour Rémi, « Paris représente une solidité dans le style ». Il vise « quelque chose de juste, une perfection simple » pour ses créations et ne compte pas se « brooklyniser », lui qui se rend de temps à autre sur Kent Avenue, chez son ami Mahbod Moghadam, cofondateur de Rap Genius, rencontré en 2004 lorsque ce dernier vivait en France.

Une démarche d'auteur

Ils font avant tout leur vestiaire, avec la volonté de transmettre leurs valeurs. « Il n’y a pas d’emphase, pas d’excès » dans les pièces Melinda Gloss, incarnées par ses deux créateurs. Rémi se voit comme un auteur : « mes vestes sont des figures de style ! » Ce qui le ramène à l’« ouverture spirituelle » de la lecture de Nietzsche, qui lui a fait découvrir l’enthousiasme et la confiance en soi «à coups de marteau». Il ne vit pas dans un monde systématique, et cela se retrouve dans son rapport au monde de la mode.

En ouvrant un espace rue Madame, qu’il a entièrement pensé et conçu, Rémi se lance vers de nouvelles aventures. Repenser le vestiaire féminin ? Se lancer dans l’architecture ? Son désir insatiable de trouver la justesse, la beauté, peut l’emmener dans bien des chemins, et il ne voit pas de freins au développement de Melinda Gloss. Pourvu qu’il soit entendu !